[Art Journal]: Chemin parcouru….

Bonjour tout le monde

On se retrouve aujourd’hui avec une page de art journal. Cette publication va venir clôturer ma petite série Saint Valentin 2016. Pour être honnête, je devais vous faire cette vidéo, l’année dernière mais le calendrier à avancer plus vite que moi ;P

Comme je le dis dans la vidéo, je ne commenterai pas les étapes. Je vous ai fait un petit montage accompagné de musiques. Afin d’éviter que la vidéo d’une 1h40 (durée de mes rushs avant montage….), j’ai coupé les étapes non essentielles ou répétitives. J’ai également accéléré la vidéo mais pas d’inquiétude elle reste confortable à la lecture (enfin je trouve…vous me direz…). Bon visionnage

Comme je le dis souvent le art journal me sert à exorciser mes émotions ou mes maux. Cette page illustre le chemin que j’ai parcouru pour en arriver où je suis aujourd’hui.S’aimer soit, aimer les autres, cela passe d’abord par la compréhension. Compréhension de qui l’on est, de qui est l’autre, comprendre ces/ses motivations, ces schémas de fonctionnement, ces failles.

Cet apprentissage peut laisser des traces et parfois pousser à abandonner……Je suis loin d’avoir tout appris, mais j’ai fait du chemin et je suis fière d’être encore debout…

Je suis capable d’empathie parce que je sais ce qu’est la souffrance, je suis capable de compassion parce que j’ai connu l’échec. Mes « combats » ont façonné la « Céline » que je suis aujourd’hui.

Cette page n’est pas le témoignage d’un aboutissement mais juste un constat d’un moment T, une étape dans ma vie.

A bientôt mes créa’addicts

Publicités

6 réflexions sur “[Art Journal]: Chemin parcouru….

    • ficelle?
      le ruban avec du scotch, une tonne de scotch… 🙂
      le fil de suture (fil à brodé) est enfilé dans des trous du coeur….puis collé a qq endroits avec des glue dots pour ne pas avoir un fil qui se balade trop
      bonne soirée

  1. Coucou Céline J’aime beaucoup … De mon côté , je suis toujours en colère contre mon corps , je n’arrive pas encore à accepter . Il va me falloir du temps , je pense… Bisous , à bientôt

  2. Superbe page, et vive les doigts pleins de peinture, ça fait partie de la thérapie ;P

    Par contre j’ai vu que tu utilisais des éponges avec tes encres distress. Perso quand j’ai essayé au début j’ai trouvé que ça « bouffait » beaucoup d’encre et j’avais pas du tout les moyens d’acheter les tampons applicateurs, alors je me permets de te partager une petite astuce digne des radines que nous sommes 😛

    1 feuille de carton mousse, quelques vieux bouchons récupérés à gauche et à droite, je colle des rondelles de mousse sur les bouchons et le tour est joué. C’est super économique et ça ne gâche pas une goutte d’encre, parce que la mousse ne l’absorbe pas.

    Voilà, juste au cas où 😉 Bisous.
    Jeri K. ^-^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s